Comment un psychologue spécialisé dans la douleur peut-il vous être bénéfique?

Souffrez-vous de maux de dos chroniques depuis de nombreuses années ? Votre migraine vous empoisonne dans votre vie quotidienne ? Votre douleur au genou vous empêche de marcher ou de jouer au tennis sans douleur ?

Après avoir essayé diverses options de traitement, vous pourriez être surpris par ce que votre médecin vous dit :

“Prenez rendez-vous avec un psychologue spécialisé dans la douleur.”

L’idée de voir un psychologue d’aucune sorte ne vous avait jamais traversé l’esprit. Après tout, vous souffrez de maux de dos, de maux au genou… pas un problème mental. Mais ce que votre médecin a suggéré n’est pas vraiment inhabituel, et de nombreux patients souffrant de douleur chronique ont trouvé que travailler avec un psychologue de la douleur était extrêmement bénéfique pour suivre un protocole de traitement ainsi que pour mieux vivre avec une douleur chronique.

Que peut faire un psychologue spécialisé dans la douleur?

Ils peuvent être bénéfiques dans divers rôles et à divers moments de votre processus de traitement. Les quatre fonctions principales des psychologues spécialisées dans la douleur comprennent :

1. L’évaluation

L’évaluation psychologique de la douleur chronique vise à déterminer l’impact émotionnel de celle-ci. Elle aide à comprendre, identifier et déterminer le comportement et l’état mental qui y est associé. De plus, le psychologue doit déterminer quels sont les facteurs émotionnels qui maintiennent, augmentent ou diminuent la douleur.

D’autres objectifs de l’évaluation sont :

  • La compréhension de la fréquence, l’intensité, la localisation et la séquence temporelle de la douleur.
  • L’analyse de l’expérience douloureuse au niveau personnel, familial, social et professionnel.
  • L’identification de facteurs qui maintiennent, augmentent ou soulagent la douleur.
  • La réalisation d’un diagnostic psychopathologique, si besoin.
  • La compréhension, l’identification et l’intervention psychologique pour chaque situation.

La douleur chronique souvent provoque une dépression, des troubles anxieux, des troubles du sommeil, des troubles de la concentration, de la fatigue et une perte des fonctions de la vie quotidienne. Comprendre les conséquences de la douleur chronique peut aider les gens à chercher de l’aide et à améliorer leur vie dans différents domaines.

2. La thérapie ou le conseil

L’accompagnement du psychologue spécialisé dans la douleur chronique a comme objectifs, entre autres :

  • Aider à comprendre et à réduire la détresse émotionnelle associée à la douleur chronique.
  • Répondre aux préoccupations liées à la génétique, à la biologie, aux raisons sociales ou autres.
  • Fournir de la psycho-éducation afin de mieux comprendre la douleur et les symptômes associés.
  • Aider à diminuer la peur et l’anxiété et à augmenter la motivation à suivre le plan de traitement.
  • Aider à développer des stratégies et des compétences adaptatives pour faire face à la douleur, aux émotions et au stress.

Parmi les différentes techniques et approches qui existent actuellement pour le traitement de la douleur chronique, on trouve, entre autres, la thérapie cognitivo-comportementale, les techniques de relaxation, l’hypnose, la pleine conscience, le biofeedback et la thérapie d’acceptation et d’engagement. L’approche psychothérapeutique intégrative inclut certaines de ces techniques et s’avère assez efficace. En plus de se concentrer sur les sphères émotionnelles, physique et cognitif de l’individu, cette approche tient aussi compte de son système familiale et sociale.

3. Le renforcement du protocole

Le psychologue de la douleur dans ce rôle s’assure que l’amélioration obtenue pendant le traitement soit maintenue. Parfois, vous serez découragé/e par les difficultés rencontrées lors du traitement. Le psychologue est là pour vous encourager. Il/elle peut vous aider à mettre en pratique des nouvelles techniques d’adaptation et des stratégies de gestion de la douleur, en particulier dans les situations difficiles ou à haut risque.

4. L’analyse des résultats

Le psychologue de la douleur peut évaluer l’effet réel du traitement. S’il n’y a pas d’analyse significative et rigoureuse du traitement de la douleur, les médecins peuvent éventuellement continuer à prescrire des thérapies inefficaces ou inutiles aux patients.

En fournissant des indicateurs de résultats plus « généraux» (y compris la qualité de vie, la satisfaction des patients et la santé globale), les psychologues peuvent améliorer les résultats évalués par d’autres spécialistes en douleur et fournir des résultats plus complets de l’efficacité d’un traitement.

A quoi pouvez-vous attendre?

Lorsque vous commencez à travailler avec un psychologue spécialisé dans la douleur, il vous sera probablement demandé de remplir un questionnaire pour enregistrer vos pensées et vos sentiments à propos de votre douleur. Vous passerez également un certain temps à discuter de votre santé émotionnelle et physique. Il est important que votre psychologue ait une compréhension la plus complète possible de votre situation et de vos préoccupations concernant votre douleur et le traitement proposé. À partir de là, il peut déterminer les compétences d’adaptation, les techniques de relaxation ou d’autres approches comportementales à travailler avec vous.

Le processus mettra en évidence toute anxiété ou dépression pouvant accompagner votre douleur ou le protocole de traitement proposé. Par conséquent, si vous avez besoin de faire des changements dans votre mode de vie, un psychologue peut vous aider à les introduire petit à petit, vous permettant, par exemple, de continuer à participer aux activités de la vie quotidienne ou d’apprendre à mieux dormir …

Selon votre situation, vous et votre psychologue déterminerez ensemble la meilleure durée du traitement. Bien que celle-ci varie, l’objectif est toujours le même: vous aider à développer des compétences pour faire face à la douleur et vivre de la façon  la plus épanouie possible.

En conclusion, le rôle joué par le psychologue est important pour parvenir, toujours en collaboration avec l’équipe professionnelle qui travaille dans le processus de réadaptation, au meilleur rétablissement des personnes qui souffrent de douleur chronique. Il faut souligner encore une fois l’importance du rôle du psychologue dans l’intervention dans l’environnement cognitif, social, familial et professionnel du patient, étant d’une importance fondamentale l’éducation du patient et de sa famille, sur sa maladie.

Suivez-moi

Séance gratuite

Marre de vous battre contre la douleur sans aucun résultat?

Séance découverte de 30 minutes par visio consultation est offerte sans engagement

Partager cet article